vendredi 19 avril 2013

Les bienfaits du romarin

Le romarin est réputé pour activer et faciliter les fonctions digestives, en particulier le travail de la vésicule biliaire (il est cholagogue, facilitant l’évacuation de la bile). Il est également antispasmodique, et son action stimulante sur le système nerveux permet de le recommander pour traiter les divers cas d’asthénie. On l’utilisait autrefois en compresses pour soigner les rhumatismes, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Regorgeant de flavonoïdes, il a en premier lieu une action antispasmodique et stimulante. Il est d’ailleurs utilisé pour soulager les tensions, qu’elles soient d’origine musculaire ou nerveuse. C’est la raison pour laquelle il est volontiers préconisé lors de fatigues et de déprimes passagères. Par ailleurs, le romarin contient des acides phénols, substances qui ont pour effet de stimuler les sécrétions biliaires et d’en faciliter l’expulsion. Autant dire qu’il constitue alors un allié hors pair pour tous ceux qui souffrent de problèmes digestifs ainsi que gastro-intestinaux.

En plus, il possède aussi un effet diurétique. En infusion ou décoction, le romarin est un véritable chasseur de toxines. Les propriétés du romarin sont contenues dans les feuilles et les extrémités florales. L’une des façons les plus simples de l’utiliser est de le prendre en infusion (ou en décoction), où ses propriétés digestives font merveille. On peut aussi, pour des traitements de longue durée, prendre des gélules vendues en pharmacie. Son huile essentielle, est utilisée soit en massage, soit dans le bain, soit par voie orale.


Sans Cellulite