lundi 28 janvier 2013

Les bienfaits du café

Utilisation :

C'est est un fruit charnu fait de deux parties accolées contenant chacune une graine. Le fruit du caféier est vert et devient rouge et grenat en mûrissant. 

La torréfaction développe son arôme. Le café stimule le système nerveux et musculaire ainsi que le cœur ; c'est un euphorisant.
L'alcaloïde du café (la caféine), grâce à son action sur le système nerveux, combat la fatigue mais peut produire des insomnies.

Le café est diurétique et active les sécrétions gastriques.

La caféo-toxine est éliminée par l'ébullition du café.

Contre-indication :

Le café est contre-indiqué pour les personnes souffrant d'arthrite. A cause de la caféine, le café à haute dose a une action sur le système cardiaque en produisant des arythmies sur le système nerveux, en produisant nervosité, insomnie et  gastrites (douleurs abdominales).
La caféine peut provoquer l'accoutumance.

Composition :
  • Acide caprique (caféol) *
  • acide linoléique (caféol) *
  • acide oléique (caféol) *
  • aide palmitique (caféo) *
  • acide phosphorique
  • acides aminés
  • caféine (1.25 à 2.25%)(alcaloïde)
  • caféo-toxine
  • calcium
  • calories (215)
  • cuivre (2 mg/100 g)
  • eau
  • fer
  • fibres
  • fluor
  • graisses glucides (6%)
  • hydrates de carbone
  • iode
  • lipides (13%)
  • manganèse (2 mg/100 g)
  • magnésium
  • niacine
  • oligoéléments
  • phosphore (200 mg)
  • potassium
  • protéines
  • protides (10%)
  • rubidium (3.5 mg/100 g)
  • sels minéraux
  • trigonelline (alcaloïde)
  • Vitamine A, B1, B2, B3 (20 mg/100g), C
  • zinc (0.5 mg/100 g) 
* Le caféol est une substance aromatique qui se développe seulement quand le café est torréfié (la torréfaction du café est apparue en Arabie vers 1550 et en Europe au XVe siècle).